Parti début octobre entre amis faire un road trip en Ecosse, je n’ai pas pu résister à prendre avec moi mon matériel photo. Et j’ai tellement pris de plaisir à photographier sans pression, sans obligations, sans demandes farfelues de clients ce pays dont je suis complètement tombé amoureux que j’ai eu envie de faire une petite review photo de cette région d’Europe incroyable. Ce n’était pas l’idée de base et depuis les idées fusent pour refaire ce genre de review à l’avenir même si je n’ai pas l’occasion de voyager souvent pour le moment mais je vous propose quand même de voir à quel point ce pays est impressionnant de diversité et qu’il faut absolument que vous vous y précipitiez. Pour info l’A/R avec Ryanair nous a couté 70€ par personne sans les options et les frais d’arnaque… divers.

Ecosse Scotland

Les filles du groupe nous ont fait un itinéraire incroyable (oui faut l’avouer, ce sont elles qui ont tout organisé, nous on était juste là pour choisir quelles bières boire dans les Pubs…)! On avait une semaine pour couvrir un maximum et alterner phases de marche et de route et c’était dingue! C’est véritablement un pays qui change du tout au tout de kilomètre en kilomètre. Arrivés à Edimbourg nous avons traversé en voiture les Highlands et fait des randonnées d’endroits en endroits. Après une marche à Skyfall (les cinéphiles comprendront), et un passage à Fort Williams, Fort Augustus et Inverness (environs du Loch Ness) nous sommes allés jusqu’à la pointe nord (Durness) puis longé la côte ouest pour passer 2 jours sur l’Île de Skye avant de retourner finir le voyage à Edimbourg. Et c’est hallucinant de voir à quel point le paysage passe de la tundra, des décors du Nevada, des hautes montagnes, de la campagne à des airs de hauts plateaux d’altitude. Idéalement, nous aurions eu besoin de quelques jours de plus pour savourer d’avantage chaque endroits. Erreur classique, nous avons surchargé notre itinéraire par envie de tout voir, de tout faire mais je ne regrette rien.

Le trek et la photographie

Question matériel, j’ai du faire un choix très difficile. C’était un véritable dilemme. Avant tout, c’était un voyage en “backpack”, il fallait donc penser en terme de poids! Je ne pouvais pas emporter tout le matériel que j’aurais voulu prendre. Un sac de 70l ne laisse que peu de place libre une fois le matériel de camping et les vêtements d’hiver placés dans le sac. Niveau boitier, pas d’hésitation, le 5D Mark III allait être de la partie. Question objectifs, j’ai finalement choisi le combo 16-35mm f2.8 et 50mm f1.4 (plus compacte que le f1.2). Je le savais d’avance et ça s’est confirmé sur le terrain, une longue focale comme un 70-200mm me manquerais mais j’avais comme priorité les grands espaces et quelques portraits. Rétrospectivement, une focale fixe plus classique style 24mm aurait été aussi un bon choix. J’avais un trépied léger, le Manfrotto befree qui s’est révélé parfait pour un trip où chaque gramme et cm2 compte et où le portefeuille doit faire des compromis, un flash (YN-568 EX II ) et un trigger pour le flash.
En petits accessoires , un gorillapod, un filtre ND variable pour le 16-35mm et un intervallomètre… dont je ne me suis pas servi au final par manque de temps. Mais dans l’ensemble j’ai eu avec ce matériel toute latitude pour m’amuser dans un endroit de rêve avec un minimum d’encombrement. Ce n’était pas un trip photo à proprement parlé, nous étions 4 et je ne pouvais imposer de longues pause pour faire un cadre mais j’ai quand même pu m’amuser.
Voici un petit best-of :

20151020_Scotland2015-342
20151020_Scotland2015-19
20151020_Scotland2015-30
20151020_Scotland2015-114
20151020_Scotland2015-106
20151020_Scotland2015-150
20151020_Scotland2015-174
20151020_Scotland2015-141
20151020_Scotland2015-242
20151020_Scotland2015-281
20151020_Scotland2015-132
20151020_Scotland2015-260
20151020_Scotland2015-105
20151020_Scotland2015-205
20151020_Scotland2015-264
20151020_Scotland2015-218
20151020_Scotland2015-400
20151020_Scotland2015-248
20151020_Scotland2015-332
20151020_Scotland2015-291
20151020_Scotland2015-364
20151020_Scotland2015-307
20151020_Scotland2015-169
20151020_Scotland2015-171
20151020_Scotland2015-61

Pour résumer, l’Ecosse est un pays qui visuellement vous en mettra plein la vue! Amateurs de photos, de paysages, de randonnées, de calme, de grands espaces, de micro-brasseries (comme chez nous, c’est un véritable phénomène là-bas aussi) , de whisky, foncez en Ecosse.
Pour correctement vous documenter sur le pays, le combo Lonely Planet et Routard sera un bon point de départ comme toujours. L’Ecosse, comme tout le Royaume-Uni est chère une fois sur place, mais si comme nous vous optez pour le camping, voire des auberges de jeunesses, que vous déjeunez dans les petits Pubs et que vous évitez les grandes attractions pour touristes, il y a tout à fait moyen de s’en sortir avec un budget raisonnable. Les Highlands offrent un spectacle probablement unique en Europe de part la richesses et la diversité de la nature. Les gens sont accueillant et d’une politesse impressionnante (les gens qui ont roulé sur les petites routes sinueuses de la Grande-Bretagne me comprendront). La plupart des guides conseillent vraiment la période fin septembre jusqu’à fin octobre car la météo y est encore clémente, les couleurs virent doucement vers ces tons rouge-vifs hallucinant et surtout, les hordes de touristes irrespectueux sont déjà repartis. Il nous arrivait de ne pas croiser une seule personne pendant plusieurs heures de marche et/ou de route.
Bref, allez en Ecosse!

Pour les plus curieux et les avides d’images, vous pouvez retrouver une galerie photo plus exhaustive du trip avec un mélange de paysages et de portraits en cliquant sur l’image ci-dessous :